Justice Info

30.05.13 - RWANDA/GRANDE BRETAGNE - GENOCIDE DES TUTSIS: CINQ SUSPECTS ARRETES EN GRANDE BRETAGNE, SELON KIGALI

Arusha, 30 mai 2013 (FH) - Le Parquet général du Rwanda a annoncé jeudi, dans un communiqué en anglais, que cinq Rwandais soupçonnés de participation au génocide des Tutsis de 1994 avaient été arrêtés le jour- même en Grande Bretagne.

La nouvelle n’avait cependant pas encore été confirmée jeudi soir de source britannique.Il s’agit notamment, selon un communiqué du Parquet général, de trois anciens maires du Sud du Rwanda, Emmanuel Nteziryayo, Charles Munyaneza et Célestin Ugirashebuja.

La quatrième est le docteur Vincent Bajinya, ancien haut fonctionnaire à l’Office national de la population (ONAPO) et le dernier, Célestin Mutabaruka qui était directeur d’un projet agricole dans la région de Gikongoro (Sud).
Les trois anciens maires et le médecin avaient été arrêtés pour la première fois fin 2006 et remis en liberté par la suite. La Haute cour de Londres s’était opposée à leur extradition en avril 2009, doutant qu’ils puissent bénéficier de procès équitables dans leur pays d’origine.
Les organisations Redress et African Rights avaient alors appelé la Grande Bretagne à amender ses lois pour pouvoir les juger elle-même.
 « Nous saluons ces arrestations », a déclaré le Procureur général Martin Ngoga cité dans le communiqué.  Ngoga a souligné que son pays avait demandé leur extradition pour qu’ils répondent devant la justice rwandaise « du génocide contre les Tutsis et de crimes contre l’humanité commis en 1994 ».
La Norvège est, jusqu’à présent, le seul pays européen à avoir renvoyé au Rwanda une personne recherchée pour sa participation présumée au génocide des Tutsis de 1994.
ER