Justice Info

Proces Butare

22.04.15 - TPIR/BUTARE - A LA FIN DE SON PROCÈS, PAULINE NYIRAMASUHUKO PROTESTE DE SON INNOCENCE

Arusha, 22 avril 2015 (FH) - L'ex-ministre rwandaise de la Famille et de la promotion féminine, Pauline Nyiramasuhuko, seule femme détenue par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), a demandé mercredi à ses juges d'appel de l'acquitter, jurant qu'elle ne pouvait « commettre les crimes abominables » pour lesquels elle a été condamnée en première instance.

14.04.15 - LA DÉFENSE DE LA SEULE FEMME DÉTENUE PAR LE TPIR DEMANDE L'ACQUITTEMENT EN APPEL

Arusha, 14 avril 2015  (FH) -  Les avocats de l’ex-ministre rwandaise de la Famille et de la promotion féminine, Pauline Nyiramasuhuko,seule femme détenue par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), ont demandé mardi à ses juges d’appel de l’acquitter, a constaté l’Agence Hirondelle.

12.04.15 - TPIR/BUTARE - LE TPIR ENTAME MARDI SON DERNIER PROCÈS

Arusha, 12 avril 2015 (FH) – Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) entendra, à partir de mardi, dans son tout dernier procès, les motifs d’appel des parties dans l’affaire impliquant six personnalités de l’ancienne préfecture septentrionale de Butare, parmi lesquelles l’ex-ministre de la Famille Pauline Nyiramasuhuko.

07.03.14 - CPI/TPIR - PAULINE NYIRAMASUHUKO ET SIMONE GBAGBO, DEUX MERES DE FAMILLE POURSUIVIES POUR VIOLS

Arusha, 07 mars 2014 (FH) – La Rwandaise Pauline Nyiramasuhuko et l’Ivoirienne Simone Gbagbo ont plus que leur chrétienté et leur statut de mère en commun. Alors que le monde se mobilise pour la défense des droits de la femme, les deux anciennes personnalités sont accusées de faire tourner la roue en sens inverse. La justice internationale les poursuit pour les crimes les plus graves, y compris des viols de femmes qu’elles auraient encouragés ou ordonnés.

15.08.12 - TPIR/BUTARE - LA PROCEDURE D’APPEL DANS L’AFFAIRE BUTARE RALENTIE PAR LA TRADUCTION DU JUGEMENT

Arusha, 15 août 2012 (FH) – Connu pour avoir été le plus lent de l’histoire du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), en première instance, le procès « Butare » risque également d’avoir sa place parmi les plus longs au niveau de la phase d’appel. Une année après le jugement au premier degré, la procédure d’appel n’en est qu’à ses débuts, à cause de problèmes de traduction.

13.09.11 - TPIR/BUTARE - LE PROCUREUR SATISFAIT DU JUGEMENT SAUF POUR KANYABASHI

Arusha, 13 septembre 2011(FH) - Le bureau du procureur auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) va demander un jugement et une peine plus sévères contre l'ancien maire Joseph Kanyabashi, condamné le 24 juin 2011, en même temps que les cinq autres personnalités qui avaient comparu avec lui, dans le procès dit "Butare".

24.06.11 - TPIR/BUTARE - UNE EX-MINISTRE ET SON FILS CONDAMNES A LA PERPETUITE POUR GENOCIDE

Arusha, 24 juin 2011(FH) -L'ex-ministre de la Famille et de la promotion féminine Pauline Nyiramasuhuko, et son fils Arsène Shalom Ntahobali ont été condamnés vendredi à la perpétuité par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), après avoir été reconnus coupables de participation au génocide des Tutsis de 1994.

24.06.11 - TPIR/BUTARE - LE PROCUREUR SALUE LA CONDAMNATION D'UNE EX-MINISTRE ET SES CO-ACCUSES

Arusha, 24 juin 2011(FH) - Le bureau du procureur auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a salué vendredi la condamnation le même jour de l'ex-ministre de la Famille et de la promotion féminine Pauline Nyiramasuhuko, et de cinq autres personnes.

22.06.11 - TPIR/BUTARE - VERDICT VENDREDI POUR UNE EX-MINISTRE, SON FILS ET QUATRE AUTRES ACCUSES

Arusha, 22 juin 2011(FH) - Poursuivis devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour leur rôle présumé dans le génocide des Tutsis de 1994, l'ex- ministre de la Famille et de la promotion féminine Pauline Nyiramasuhuko, son fils Arsène Shalom Ntahobali et quatre autres accusés entendront le verdict vendredi, 10 ans après l'ouverture de leur procès collectif.

22.06.11 - TPIR/BUTARE - NYIRAMASUHUKO, L'UNE DES QUATRE PREMIERES FEMMES MINISTRES AU RWANDA

Arusha, 22 juin 2011 (FH) - Seule femme détenue par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), mère de famille accusée d'incitation au viol, Pauline Nyiramasuhuko, qui paraît plus jeune que ses 65 ans, fait partie des quatre premières femmes à avoir détenu un portefeuille ministériel dans leur pays.

Dossiers et situations